Archive pour février 2010

Réfection de la toiture…

Mercredi 17 février 2010

Avant de commencer les travaux à l’intérieur, il est logique (et primordiale) de refaire la toiture (histoire que l’eau ne détruise pas un jour tout le reste…).

Bien sûr, une petite isolation ne serait pas de mal ! Alors voila le programme :

1- Faire sabler la charpente…

Le but est simple; envoyer du sable à haute pression pour faire partir la peinture (de protection) qu’il y a sur le bois… Malheureusement, je n’ai pas de photo montrant avant/après…

2- Enlever toutes les tuiles et les voliges (planches de bois) actuelles…

P1000499

P1000497

P1000500

P1000503

3- Repositionner la charpente (images du dessous) et changer les chevrons malades…

Avant…

P1000489

Après…

P1000493

Avant 2…

P1000491

Après 2…

P1000495

4- Poser la nouvelle volige en cèdre (naturellement anti-thermite)…

P1000498

5- Réaliser la double charpente…

P1000508

P1000509

6- Mettre l’isolation… ou plutôt, filer le chanvre dans un premier temps…

Prévoyez une dizaine de dizaine d’heures (oui oui vous calculez bien !) et des gens courageux qui ne craignent pas la poussière… Le but étant de décompresser les ballots de chanvre en une sorte de boule de laine de chanvre qui emprisonne l’air (ce qui isole dans un isolant). Ci-dessous, papa en pleine action…

P1000514

Pour ensuite poser les « matelas » en fibre de bois (plaque marron) et mettre cette laine de chanvre…

La fibre de bois (acheté d’occasion à côté de St Nazaire) permet surtout une bonne étanchéité à l’air entre l’intérieur et l’extérieur… Rajoutez par dessus la laine de chanvre et vous obtenez une moyenne de 25 cm d’isolation écologique avec un landa (unité de mesure thermique des isolants) aux alentours de 0,44… Soit l’équivalent de 20 cm de laine de verre et 22 cm de laine de roche… Rajoutez à ca la volige et la petite lame d’air.

Mais le bois et le chanvre ca brule ?!?

Bien sur, mais lorsque le feu est rendu dans l’isolation, que ce soit de la laine de chanvre et du bois, ca brule exactement pareil que de la laine de roche… En gros, lorsqu’il y a le feu dans votre toiture, c’est qu’il est déjà beaucoup trop tard… (si comme moi vous n’avez fait passer aucun fil électrique !). Je précise cependant que ces deux matériaux sont « classés » M2 : difficilement inflammable et M3 : moyennement inflammable. Pour ma part, j’ai essayé et ca brule mais sans plus… L’avantage par contre, c’est qu’en cas d’incendie, il n’y a pas de gaz toxique ! et ca peut sauver des vies…

Après, pour le tip/top de l’isolation biologique, je conseil la fibre de bois sur… 40 cm voir plus si vous avez encore de la place ou du liège… Par contre, je ne préconise pas le Lin (mangé par les tites bêtes), la laine de mouton (qui à une odeur et attire après un certain temps les bêtes aussi). On peut également penser à la laine de coton, le duvet de canard, la fibre de maïs,… Le chanvre à l’avantage de faire fuir les rongeurs (la texture les déranges) ainsi que les insectes. De plus, c’est une plante qui ne demande pas d’engrais pour la cultivé!

Pour plus d’infos sur les isolations, aller voir le site de « Eco-logis » dans mes liens en page d’accueil…

Retournons à nos moutons… ou plutôt à notre chanvre…

P1000517

Et toujours papa qui file… On est mieux au soleil non ?

P1000520

7- Reposer de la volige sur la double charpente…

P1000527

8- Installer un pare-pluie…

Pare pluie sans adjuvants dangereux pour la santé mais avec du pétrole… Il existe désormais un pare pluie en Lin je crois… Trop tard pour moi…

P1000522

9- Poser les tuiles…

P1000613

Avec un peu de douceur dans ce monde de brutes épaisses…

P1000574

P1000630Mamac le couvreur !

P1000624

P1000633Et zioup dans la gouttière…

10- Dormir !

Et quand on se rappel du début, on est content… ^^

Merci à tout ceux qui ont participé de près ou de loin à cette étape, à savoir… Papa gourmand, Maman, Gamin (vaseux), Mamac, Pépito, Alycia, Luc, Miston, Joël, Thierry, Patrice, Gill…